auteur de l'information
Aadam Alford has 4 Published Articles

France,
France,
France,
France,

Assured Article Links




Adopter un Robot Collaboratif.

Posté le: Aug-07-2018 | vue (76) fois | Word Count article: 661 |

Les recherches scientifiques de la haute technologie ne s’arrêtent pas et aboutissent actuellement à l’arrivée du robot collaboratif au niveau du monde industriel.
Les recherches scientifiques de la haute technologie ne s’arrêtent pas et aboutissent actuellement à l’arrivée du robot collaboratif au niveau du monde industriel. Tout simplement surnommé le cobot, il est destiné à porter assistance au capital humain dans l’accomplissement de son travail. En effet, avec un coût moins cher, des évolutions moins contraignantes, et une souplesse approfondie qu’avec le robot industriel, le nouveau robot apportera une révolution au niveau de la production industrielle.

Équiper les postes les plus pénibles
Spécifiquement étudié, le robot collaboratif est destiné pour prêter assistance aux techniciens, dans l’accomplissement des tâches lourdes et éprouvantes. Les objectifs du monde industriel sont également axés vers l’exploitation du nouveau robot pour enregistrer une assistance à des activités nécessitant beaucoup d’effort. Les essais de certaines fonderies mécaniques ont commencé au niveau d’un poste d’ébarbage où les travaux sont extrêmement pénibles pour l’homme. En fait, il s’agit de travailler avec des meuleuses pesant très lourdes pour éliminer des morceaux de fontes sur les contrepoids. Les contrepoids produits vont de 500 kg à 15 tonnes. Les fonderies enregistrent uniquement une production de quelques milliers de pièces par an. A ce niveau de fonderie, les fonctions trigonométriques sont demandées au robot collaboratif. Ils doivent porter sur le poids et les vibrations de la meneuse. Le technicien programme le cobot censé porter le poids entier de la fonte tout en bloquant les mouvements considérés comme dangereux pour tout l’environnement.

Le robot collaboratif et l’homme travaillent en équipe pour apporter une amélioration de la production, en offrant plus de sécurité et moins de fatigue. Malgré cela, les gains n’ont pas encore été significatifs en la matière jusqu’à maintenant.

Toutefois, la mise en relation de cette collaboration n’est pas souvent bien reçue par l’homme. En effet, ces derniers croient que leur place sera totalement prise par les robots. Ce qui entrainera leur chômage. Ceci pourra bien se produire dans quelques années, mais on peut quand même voir des activités qui ne pourront jamais être faite par un robot. Il n’y a aucune crainte à avoir alors sur ce point.

Augmenter la productivité à moindres coûts
La fabrication d’autres robots collaboratifs disposant presque des mêmes applications que les robots traditionnels, est axée vers l’amélioration de la productivité de certaines entreprises spécialisées dans l’usinage. Les nouveaux types de cobots sont équipés de bras robotisés fournissant des pièces détachées, auprès de deux centres d’usinage et d’un tour à commande numérique. De ce fait, ils remplacent d’une façon permanente l’opérateur dans son travail. Il suffit au technicien de passer à un moment précis pour approvisionner les bacs des pièces à usiner et laisser ainsi la tâche de distribution au robot.

Dans le domaine de plasturgie, l’entreprise est équipée d’une fraiseuse qui est alimentée par un petit bras articulé d’un robot collaboratif. La productivité du poste de fraisage a enregistré une augmentation de production depuis la mise en place du cobot, avec un coût nettement abordable pour les industriels et surtout les PME. Pour être intéressant, les investissements des industriels avec l’utilisation d’un robot, doivent avoir un coût abordable. Le coût d’une cellule robotisée est très élevé qui n’occasionne pas un rapide retour des coûts. Un robot traditionnel se présente avec son enceinte sécurisée par des barrières et dispositifs destinés à la protection des techniciens. Le coût peut aller entre 300.000 et 400.000 Euros environ.

Le robot collaboratif est fabriqué pour éviter de telles contraintes. Particulièrement pour optimiser les mesures de sécurité, le cobot est équipé de caméras et de capteurs. Ces dispositifs surveillent en permanence l’environnement de travail. Le cobot arrête toute activité dès qu’il détecte une autre présence humaine non programmée. Particulièrement, les autres petits modèles s’arrêtent au moindre contact. Avec des applications simples et faciles à programmer, le coût d’accès à la robotique a été particulièrement diminué. A titre d’exemple, Universal Robotics, un des plus grands fabricants robotiques mondiaux, confirmer pouvoir casser le prix d’un poste à moins de 50.000 Euros.

Source de l'article : http://fr.articleseen.com/Article_Adopter un Robot Collaboratif._966.aspx

auteur ressource :
Le robot collaboratif est destiné pour prêter assistance aux techniciens, dans l’accomplissement des tâches lourdes et éprouvantes.

Mots-clés : robot,

Catégorie : Informatique et Technologie : Informatique et Technologie

Bookmark and Share Print this Article Send to Friend

SIM Panda SEO Package