auteur de l'information
Alexia Famer has 5 Published Articles

Africa,
Libreville,
Libreville,
Libreville,

Assured Article Links




Gabon Emergent 2025

Posté le: May-07-2014 | vue (960) fois | Word Count article: 646 |

Le Président Ali Bongo Ondimba et son gouvernement a lancé un programme de réforme pour transformer les pays d'Afrique centrale en une économie de marché émergente diversifiée en 2025 et d'ambitieux investissements publics.
Le Président Ali Bongo Ondimba et son gouvernement a lancé un programme de réforme pour transformer les pays d'Afrique centrale en une économie de marché émergente diversifiée en 2025 et d'ambitieux investissements publics.

Alors que les conditions économiques actuelles sont favorables et le Gabon est le quatrième plus haut niveau de revenu par habitant en Afrique subsaharienne. Dans ce contexte, une question cruciale pour le Gabon est l'utilisation des ressources pétrolières et minérales efficacement et de manière transparente pour soutenir une croissance inclusive. La performance économique récente du Gabon a été robuste. En partie poussé par une intensification de l'investissement public, l'économie non pétrolier a bien fonctionné, notamment minière, transformation du bois et construction, en aidant à stimuler la réel brut de croissance du produit intérieur (PIB) à 7 % en ces dernières années. L'inflation reste sous contrôle dans les critères de convergence centrale africaine Communauté économique et monétaire, aux alentours de 3 % pour la moyenne annuelle, La position extérieure est restée forte, avec des prix élevés du pétrole et les exportations augmentant de manganèse contribuant à un excédent de compte courant, tandis que les importations associées à l'investissement public de grande échelle et le tournoi de soccer coupe d'Afrique des Nations de football ont augmenté rapidement.

Risques pour le but de marché émergentes

En tant que membre de la centrale africaine Communauté économique et de monétaire union monétaire, la politique fiscale est le principal outil dans les mains des autorités gabonaises pour assurer la stabilité macroéconomique. Cependant, ancrage de la politique budgétaire est particulièrement difficile pour le Gabon à cause de dépendance lourde du pays hautement huile volatile du revenu et a besoin de son grand développement.

Pour le plan « Gabon émergent » pour réussir et pour éviter la procyclicalité perturbateur des dépenses, la politique fiscale doit être réglée dans un cadre durable à moyen terme qui tienne compte de la volatilité des recettes du pétrole et permet l'accumulation de tampons de fiscales adéquates par une meilleure maîtrise des dépenses non productives telles que salaires et allocations.

Le rapport du FMI, a déclaré une intensification de l'investissement public est nécessaire pour améliorer les services de l'infrastructure actuellement faible. Pour maximiser le rendement de la récente augmentation massive et rapide des investissements publics et atténuer les risques des déchets, mise en œuvre des projets devra être amélioré.
Travaux sont menés avec l'assistance d'experts internationaux pour renforcer la sélection, la préparation et l'exécution des projets d'investissement, y compris une réforme du code des marchés publics, des exigences plus strictes pour les études techniques qui sous-tendent les projets d'investissement spécifiques, et de meilleurs contrôles de fin de travaux avant les paiements sont faits. Cependant, les progrès à répondre devant les faiblesses dans la capacité de l'exécution d'investissement sont susceptible d'être progressive et lente.



Possibilités d'emploi durables

Les mesures de politique d'emploi sera nécessaires pour la demande et l'offre de main de œuvre correspondant mieux. Le système éducatif a besoin de réformer pour réduire le compétences inadéquation actuelle, et des programmes de formation professionnelle doivent être développés pour pallier la pénurie dans techniquement les travailleurs qualifiés.
Compte tenu du niveau élevé des salaires au Gabon, rendant l'offre de travail plus compétitive il faudra améliorer sa productivité. Ces mesures prises en combinaison aidera les nombreuses gabonais jeunes entrant sur le marché du travail pour la prochaine décennie pour accéder aux possibilités d'emploi durables.
La profondeur de marché et intermédiation financière doivent être élargie afin de permettre au secteur de jouer son rôle dans le financement du développement. S'appuyant sur les récents efforts visant à améliorer l'environnement institutionnel pour crédit aidera les banques très liquides pour mieux évaluer les risques pour les petites et moyennes entreprises et à accroître le financement des investissements de crédit. Améliorer l'accès au hypothécaire crédit et microfinance contribuera également au renforcement du secteur financier.

Source de l'article : http://fr.articleseen.com/Article_Gabon Emergent 2025_808.aspx

auteur ressource :
Le Président Ali Bongo Ondimba et son gouvernement a lancé un programme de réforme pour transformer les pays d'Afrique centrale en une économie de marché émergente diversifiée en 2025 et d'ambitieux investissements publics.

Mots-clés : Gabon émergent 2025, développement Gabon, politique Gabon, nouvelles Gabon,

Catégorie : Writing et Parler : Public Parler

Bookmark and Share Print this Article Send to Friend

SIM Panda SEO Package